Le yoga prénatal pour mieux vivre sa grossesse

13 Juil 2022Grossesse, Yoga

Cela fait maintenant 10 années que je pratique le Yoga, et 6 années que je l’enseigne. Plus qu’une pratique sportive, c’est un mode de vie que j’ai adopté pour mon mieux-être.

Dans l’optique de développer mon activité et d’offrir toujours plus à mes clientes, je me suis formée à donner des cours de Yoga prénatal. Puis c’est au cours de ma propre grossesse que j’ai décidé de compléter mon accompagnement des femmes enceintes en créant Grossesse Lumineuse.

Il m’a aidé à mieux vivre le plus grand bouleversement émotionnel, physique, mental et énergétique de ma vie. Et j’aimerais, qu’à ton tour, tu profites de tous ses bienfaits.

 

Le yoga prénatal, pour mieux vivre sa grossesse

Pratiquer le yoga prénatal est une incroyable occasion pour la future maman de prendre conscience et d’être à l’écoute de son corps et de tous les changements qui accompagnent cette période. Moments privilégiés de connexion avec son bébé, qui accentuent l’aspect magique que représente la grossesse.

Découvrir les cours de yoga prénatal

 

Le Yoga prénatal est une pratique douce, souvent recommandée par les médecins comme activité “sportive” pendant la grossesse. Étudiée pour le bien-être à la fois de la maman et du bébé, c’est un magnifique outil se basant sur la respiration et la relaxation pour vivre sa grossesse sereinement tout en préparant son accouchement et son post-partum.

La grossesse est une période de grands changements, notamment physiologiques, qui peuvent modifier notre rapport au corps. Pour de nombreuses femmes, c’est le déclencheur pour enfin s’accorder une pause et prendre soin d’elles et de leur bébé. Elles utilisent cet élan comme point de départ pour revenir à elle, revoir leur hygiène de vie, commencer à prendre soin d’elle et de leur bébé.

Pourquoi se tourner vers le Yoga prénatal ? Tout simplement, car on y travaille trois éléments essentiels pour son nouveau corps de maman et ainsi mieux vivre sa grossesse et son accouchement en : les mouvements, la respiration et le mindset.

Le Yoga prénatal s’inspire des cours de yoga classique, avec la pratique de :

  • Asanas (postures), qui préparent le corps et l’aide à faire face aux changements physiques, l’objectif est de renforcer et assouplir certaines parties du corps.
  • Méditations, pour apaiser la future maman, mais aussi faciliter l’accouchement grâce à des mantras ou des visualisations.
  • Pranayama (respirations) qui aident la femme enceinte à se détendre, calmer ses angoisses face aux changements qui s’opèrent. Et qui sont très utiles le jour J pour ce travail d’équipe maman et bébé.

Mais il y a un objectif supplémentaire, qui est de porter une attention particulière au périnée et à ses organes génitaux. Une connexion à sa yoni, une relation avec son intimité, sa sexualité. Beaucoup de femmes découvrent et prennent conscience de ce muscle au cours de leur première grossesse. Pourtant, c’est une partie du corps très importante à préparer, grâce à des exercices de contractions/relâchements s’appuyant sur des respirations et visualisations.

Pour qui est le yoga prénatal ? 

 

Les cours de yoga prénatal sont accessibles à toutes les femmes enceintes ! Que tu sois débutante ou pratiquante confirmée. De nombreuses femmes découvrent et adoptent le yoga au cours de leur grossesse, après interdiction de leur pratique sportive habituelle, jugée trop physique/violente.

Si tu prévois d’avoir un enfant, je ne pourrais que te conseiller de débuter le yoga avant d’être enceinte, ton corps ne pourra que te remercier de ce temps supplémentaire de préparation que tu lui offres. Les cours de Yoga Freedom peuvent être une parfaite entrée en matière.

yoga-prenatal-grossesse

Le Yoga prénatal, ses bienfaits

 

Le Yoga prénatal accompagne les femmes enceintes tout au long de leur grossesse pour les aider à ralentir, s’écouter davantage et prendre conscience de leur corps et de la vie qui grandit en elle.

Alors, oui, la grossesse est une expérience unique et magique. Mais elle s’accompagne aussi de côtés moins faciles : les douleurs de dos, la grande fatigue, les changements d’humeurs, la circulation difficile, les nausées et brûlures d’estomac

Ces maux physiologiques s’accompagnent de stress, d’angoisse, de doutes,

Je tiens à préciser que les maux ont toujours un sens, que la grossesse met aussi de la lumière sur ce qui doit être équilibré pour la future maman et pour la bonne santé de son bébé en construction.

C’est ici que se trouve tout l’intérêt du yoga prénatal, il offre un soutien pour traverser cette période de chamboulement.

 

Les bénéfices du yoga pendant la grossesse

Que tu aies déjà vécu une première grossesse ou non, tu as très certainement déjà entendu parler de tous ces symptômes qui fatiguent les femmes enceintes.

Que ce soit dans les magazines ou dans les pubs télévisés, on a souvent cette vision de la femme qui se cambre en arrière tout en appuyant ses mains sur ses lombaires pour supporter le poids du bébé et tenter d’apaiser leur dos…

Ou encore, celle qui n’arrive plus à enfiler de chaussures tant ses pieds sont gonflés en raison d’une mauvaise circulation…

Les cours de Yoga prénatal peuvent être une solution de soulagement et de prévention pour :

  • Détendre et renforcer son dos, délier la colonne et redonner de l’espace à des zones souvent coincées, tendues, nouées… Mais aussi pour muscler et rééquilibrer la position
  • Ouvrir son bassin
  • Améliorer son sommeil
  • Prendre conscience de son corps de femme enceinte, de son muscle du périnée, et de sa yoni pour renforcer ce plancher pelvien. Un point important qui aura un grand intérêt pendant et après l’accouchement. D’ailleurs tu peux profiter de la box Magic Yoni pour t’accompagner en post-partum !
  • Garantir davantage de mobilité et de souplesse tout au long de la grossesse, et ainsi faciliter l’acceptation de son ventre qui se transforme et la prise de poids
  • Apprendre à mieux respirer. Non seulement pour des bénéfices sur la circulation des fluides, pour l’apport d’oxygène au bébé et qu’il puisse bien prendre son espace dans le ventre de maman avec tout les organes qui l’entourent, mais aussi pour améliorer la gestion du stress
  • Apaiser les problèmes de circulation sanguine, qui accompagnent souvent la grossesse arrivée au troisième trimestre. Le retour veineux s’effectue plus difficilement en majeure partie à cause du surpoids et du manque de mouvements. Femme enceinte ne veut pas dire femme malade ou qui ne doit plus bouger.
  • Stimuler le système lymphatique, en tonifiant ses muscles la femme enceinte pousse la lymphe à reprendre son parcours dans le corps humain. En effet, sa mobilité est induite par le mouvement des muscles ainsi qu’à la respiration. Lorsque la femme enceinte a une mobilité plus restreinte qu’auparavant, des cours de yoga prénatal forceront les mouvements et la respiration. Donc par conséquent la circulation de la lymphe. Le résultat ? Une sensation de légèreté
  • Délier au niveau de la nuque, la nuque et la gorge sont reliées au bassin et à la vulve, si ces 2 parties sont bien détendues l’accouchement sera plus facile

Il faut prendre conscience que les bénéfices ne sont pas seulement physiologiques. Un cours de yoga prénatal, c’est un véritable moment de partage, une bulle de réconfort, où la future maman trouvera du soutien, de l’écoute, et de la bienveillance. 

 

yoga-prenatal-grossesse

Le yoga prénatal, pour développer la communion avec son bébé

Je ne le dirais jamais assez, la grossesse est un moment magique. C’est tout un monde plus spirituel et énergétique, la reconnexion à soi, à son intuition, son cœur, au moment présent et à la vie.

Mais c’est aussi un chamboulement émotionnel. La découverte du lien mère-enfant est indescriptible, d’une richesse émotionnelle sans pareil.

Un cours de yoga prénatal permet d’accentuer la connexion avec son bébé. La future maman s’ouvre sur son monde intérieur, elle prend conscience de la vie qui se construit en elle. En travaillant aussi le mindset (état d’esprit), le yoga lui permet d’être à l’écoute de ses émotions, sensations, et donc de mieux sentir son bébé.

Par le travail du corps, du souffle et de l’esprit, il résulte une véritable fusion mère-bébé. Vivre en pleine conscience sa grossesse permet de mieux se préparer à l’accouchement et à la maternité.

Et, une future maman apaisée, c’est un bébé apaisé. Une maman doit prendre soin de ses besoins pour pouvoir donner à son bébé et aux autres.

 

Le yoga prénatal pour préparer son accouchement

 

La respiration est un socle du yoga, et si tu es enceinte, je ne peux que te conseiller de la travailler, ce sera un outil essentiel pour ton accouchement. Pour t’aider à gérer ton angoisse, tes peurs, ta douleur, et développer ta tonicité abdominale pour les phases de poussées.

Pour te soulager toi, mais aussi ton bébé. Et ça sera un outil pour ta vie ! Pour ta santé, gérer tes émotions, te recentrer, faire face à des épreuves…

Lorsque l’on pense à l’accouchement, viennent souvent les mots de “douleurs”, “difficile”, “épuisant”, “long”,…

Pourquoi est-ce qu’on associe cette étape à la douleur et à la difficulté ? Car dans notre société, nous sommes passés à une surmédicalisation de l’accouchement. La péridurale et la césarienne sont quasiment vues comme une norme et non une option, pour faciliter l’organisation du personnel hospitalier etc… Mais, oh secours les dégâts ! Plus de flore vaginale protectrice pour son bébé, plus de passage sacré, divin et puissante !

Et pourtant, chaque accouchement est unique et chaque femme peut choisir la façon dont il va se passer. Toujours dans la sécurité pour la mère et l’enfant bien évidemment. Je ne suis pas en train de conseiller d’accoucher seule au milieu de son salon. J’aimerais juste que les femmes prennent conscience qu’elles ont le choix et qu’elles peuvent vraiment faire confiance à leur corps. Écouter les conseils de leur gynécologue avec un certain recul, pour faire correspondre leur accouchement à leurs besoins et désirs.

La mise au monde d’un bébé ne devrait jamais être protocolaire, mais unique et personnalisée, respectant le rythme de la maman et du bébé. Il est possible de se tourner vers des établissements qui s’adaptent aux envies des parents, vers des doulas et sage-femmes pour un accouchement à domicile. D’ailleurs, si le sujet t’intéresse, j’en parle en détail dans cet article.

Le yoga prénatal prépare aussi le corps à l’accouchement. Les postures favorisent le renforcement des muscles (notamment plancher pelvien) et la souplesse facilitent l’ouverture du bassin.

Beaucoup d’institutions imposent une position qu’ils jugent “normale”, c’est-à-dire sur le dos avec les pieds dans les étriers. Mais pour d’autres, cette position sera un supplice et accentuera leurs douleurs. En effet, cette posture bloque le processus naturel physiologique et demande beaucoup plus d’efforts physiques et de souffle pour la femme enceinte. Elle engendre souvent des complications, des traumas, des déchirures etc..

Certaines structures davantage ouvertes aux libres-arbitres des futurs parents permettent d’accoucher dans d’autres postures que la femme enceinte jugera plus confortable pour elle.

Les asanas et les étirements travaillés au cours des derniers mois grâce au yoga prénatal seront alors des sources d’inspiration précieuses pour la future maman.

J’accompagne régulièrement de futures mamans grâce à mon accompagnement Grossesse Lumineuse. Il peut débuter dès la phase de désir de conception jusqu’en post-partum. Je les aide à vivre leur grossesse en pleine conscience et à assumer leurs envies et besoins.

 

Les cours de Yoga prénatal pour prévoir son post-partum

 

Et si je te disais que ces cours de yoga prénatal ne serviront pas seulement pendant la grossesse et l’accouchement, mais aussi pour le “après”. On le sait, un accouchement peut parfois être violent, tant physiquement que moralement. En ayant anticipé la préparation grâce au yoga prénatal, on offre au corps et notamment au périnée l’occasion de mieux récupérer.

Maintenant, bébé est arrivé. Pourtant physiquement ce n’est pas terminé. Les premiers mois de son enfant (voir premières années, ahah) peuvent être éreintants.

Allaiter, porter, manquer de sommeil, gérer 10 000 choses à la fois,… Dur dur pour le mental, pour le corps et pour les nerfs.

Mais heureusement que le yoga prénatal était là ! Grâce à son renforcement du dos : moins de douleurs aux lombaires même si bébé est en portage tous les jours. Grâce aux exercices de respiration : moins de stress face aux pleurs de bébé.

Certaines jeunes mamans décident de poursuivre la pratique du yoga. Une vraie bouffée d’air frais dans leur quotidien, et même parfois une bouée de sauvetage. Il est important de retrouver sa place dans son corps et dans sa tête pour adopter au mieux cette nouvelle hygiène de vie. Car une naissance c’est aussi une renaissance pour la maman.

Ces cours de yoga postnatal peuvent se pratiquer seule, ou avec bébé. Je vous propose des packages de cours en ligne pour s’adapter à votre quotidien chargé. Pour en découvrir plus, c’est par ici.

Quand reprendre après l’accouchement ? Et bien, tout simplement quand tu te sens prête. Il est primordial d’écouter son corps, d’abandonner l’obsession de retrouver son corps d’avant ou de s’imposer une pression. Stop ! Restons dans cette bulle magique avec son bébé, prendre le temps d’atterrir, pour ressentir. La jeune maman a besoin de récupérer, et pas seulement physiquement.

Il a fallut 9 mois de grossesse. Peux-tu être douce avec toi m’aime, et te laisser du temps.

Ta pratique peut aussi être très différente, 10 minutes au lieu d’1 heure, avec bébé et non seule, en extérieur au cours de votre ballade, au lit après l’allaitement… Tu verras ce qui t’appelle à chaque instant. 

 

Adapter sa pratique de yoga en fonction de l’avancée de sa grossesse

Le yoga prénatal peut se pratiquer tout au long de la grossesse. Mais il est indispensable d’adapter les cours en fonction de son avancée !

yoga-prenatal-grossesse

Yoga prénatal et premier Trimestre

Le premier trimestre de la grossesse offre encore une belle mobilité (selon les symptômes présentés par la future maman, les nausées à répétition peuvent rendre la pratique de certaines positions plus difficile).

On profitera donc de ces 3 premiers mois pour travailler des postures avec la respiration. Chez de nombreuses femmes, les changements ne sont pas encore extérieurs, mais pour autant à l’intérieur ça n’arrête pas. Et à vitesse grand V !

C’est un moment clé pour se connecter à son corps, à sa sexualité, à la Femme que l’on est. Il est primordial d’appréhender et prendre conscience de ces changements. Le yoga prénatal permet d’apprendre à gérer les peurs, les doutes. Et l’objectif de ces premiers mois est aussi d’appréhender des postures utiles au moment de l’accouchement. La méditation reconnexion à sa féminité peut être un soutien supplémentaire pour se reconnecter à sa puissance intérieure.

Cette période s’accompagne souvent de fatigue, il s’agira davantage de pratiquer un yoga régénérant pour préparer en douceur le deuxième trimestre.

 

Yoga prénatal et deuxième Trimestre

Habituellement, c’est le trimestre où la femme enceinte est le plus en forme ! Elle a de l’énergie et on en profite !

L’objectif du yoga prénatal au deuxième trimestre ?

  • Tonifier le corps.
  • Travailler sur les postures favorisant l’assouplissement.
  • Favoriser et développer la connexion avec le bébé, ce lien mère-enfant.

En effet, entre 3 et 6 mois de grossesse, en étant à son écoute et à celle de ses sensations, la femme enceinte peut ressentir les positions qui procurent du bien-être à son bébé. Pour favoriser cette communion avec le bébé la méditation grossesse cocon d’amour est idéale.

 

Yoga prénatal et troisième Trimestre

Au troisième trimestre, la femme enceinte a moins de mobilité et davantage de maux (dos, circulation, sommeil,…).

L’intérêt du yoga prénatal à cette période est de préparer l’accouchement. Les postures seront limitées, généralement debout et accroupies. Permettant à la maman de se sentir plus légère, mais aussi de mobiliser et libérer le plancher pelvien et les hanches.

On accentuera aussi les moments de méditation, de visualisation de l’accouchement pour apaiser les angoisses de la femme enceinte. Par la pratique de cours de Yoga Nidra par exemple.

 

Yoga prénatal, ce qu’il faut éviter

Les postures sont à adapter selon l’avancée de la grossesse, les symptômes et sensations de chaque femme enceinte.

En yoga prénatal, il est important de ne jamais compresser le ventre, on ne limite pas la place de bébé. Au contraire, on lui en procure davantage. On évitera les inversions pour des risques de chutes, et les torsions pour des risques pour la santé du bébé.

Il est vraiment primordial d’adapter et personnaliser les cours de yoga prénatal selon les maux de chacune. Il est donc indispensable de se faire accompagner, davantage en privé, pour cette période.

    Le yoga prénatal n’est pas une pratique pour viser des performances, ou des postures incroyables avec les pieds sur les épaules.

    Il faut l’envisager comme une véritable préparation émotionnelle et énergétique à un des plus grands chamboulements de sa vie : la mise au monde de son enfant.

    Si le yoga prénatal est de plus en plus en vogue, si de nombreuses femmes le pratique ce n’est pas pour rien. Elles y ont trouvé des ressources incroyables pour mener leur grossesse à terme avec davantage de sérénité.

    Plus qu’une activité sportive, c’est un mode de vie. Un soutien vers le mieux-être dans nos vies à mille à l’heure qui nous épuisent et nous exposent constamment au stress.

    On le sait, le bébé est une véritable éponge, il absorbe toutes les émotions de sa maman. Pourquoi ne pas lui offrir, et s’offrir à soi-même une parenthèse hors du temps toutes les semaines, pour vivre en communion cette étape magique que représente la grossesse ?

    Que tu sois enceinte, déjà maman, en désir de conception, ou en recherche de mieux-être tout simplement, je peux t’accompagner sur ce chemin grâce à des cours en ligne, adaptés et personnalisés à tes besoins.

    Que penses-tu de l’olfactothérapie ? As-tu déjà eu l’occasion d’essayer ?

     

     

    yoga-prenatal-grossesse
    yoga-prenatal-grossesse
    yoga-prenatal-grossesse-1
    feme lumineuse
    Hello !

    Je suis Sarah la femme lumineuse derrière ce blog. Fondatrice d’un mouvement où la femme est mise en lumière à travers du coaching personnalisé par le yoga, l’énergétique, les mantras, l’ouverture de conscience, l’alimentation et tout mes outils qui englobent le corps physique, psychique & émotionnel. Basé sur le mouvement, la nature, les cycles, la pensée, la conscience, le respect, l’acceptation et l’amour de soi.

    les produits

    Femme lumineuse

    La newsletter

    Femme lumineuse

    suivre l’actualité

    Femme lumineuse

    La newsletter

    Femme lumineuse

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.